• EXTRAIT 5 : au sujet d'Arkhel

    .

     

         Une bruine très fine commença à tomber. Au contact de sa [Arkhel] peau et de sa chaleur, les gouttes d’eau s’évaporaient.

         Ses yeux bleus avaient virés au doré. Puisque Fauste semblait vouloir jouer, il n’allait pas se faire prier.

         Il n’eut pas très longtemps à attendre. Le nez levé vers le sommet de la tour de verre, il sourit. L’une des fenêtres s’ouvrit une petite silhouette se jeta dans le vide et piqua, une explosion de flammes bleues ravagea les trois derniers niveaux.

         Fauste avait toujours eu un faible pour la voltige et les airs, elle chutait les bras grands ouverts, offerte toute entière au vent.

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :