•  

         Bienvenue à l'AnachronHall de l'Anachron! Enfin plutôt dans son hall...

         Derrière la porte de gauche vous pouvez voir l'entrée de la serre et derrière la porte centrale, l'accès vers la grande salle de bar.

         Invisible sur cette vue là se trouve aussi l'accès aux appartements de Cameri sur la gauche et le petit bar sur la droite.

         Je devrai peut-être bien poster un plan de tout ça ^^

         En écrivant cet article, je me rend compte que j'aurai pu rajouter d'autres détails encore, grrrr... Ce hall est accessible au public j'aurai bien vu un tag ou deux et quelques affiches peut-être ?

         Bref, j'avais envie de faire un peu de décors pour changer des personnages, qu' en pensez-vous ?


    4 commentaires
  •      Eh oui le fameux site où les internaute peuvent sponsoriser de jeunes groupes ou chanteurs inconnus afin qu'ils soient remarqué et signent dans une grande maison, se lance dans la litterature ! http://www.mymajorcompanybooks.com/

         Devenez Auteur ou Editeur et découvrez des textes et des univers encore inconnus ! Misez de 10€ à plus sur le roman de votre choix et s'il atteint 20 000€ de mise il sera édité et vous toucherez une part des bénéfices.

         Pour l'instant je ne me suis inscrite qu'en tant qu'éditeur, ainsi je pourrai voir la qualité et la variété ou le sérieux de ce qui est proposé sur le site...Et puis qui sait, peut-être qu'après réflexion je me lancerai dans l'aventure côté auteur !

     

     


    4 commentaires
  • Fauste, essai pour une autre tenue d'après une scène du chaptire 6. C'est l'un des personnages que j'aime le plus dessiner mais je la trouve toujours trop statique par rapport à ce qu'elle est réellement dans le roman.


    4 commentaires
  • Cameri et Gabriel dans la bibliothèque

     

     

    Cameri et Gabriel dans la bibliothèque - l'une des bibliothèques - de l'Anachron.

    L'Anachron est un lieu que j'ai du mal à représenter graphiquement car il est complexe et changeant mais j'y travaille .

     

     

     

     


    5 commentaires
  • Durant toutes ces années j'ai expérimenté plusieurs medium et materiaux pour tenter d'illustrer le roman, mais aussi pour me permettre de mieux décrire lieux et personnages, c'est pourquoi mon style varie autant de même que certaines représentation de l'univers d'Aysenaleth.

    Pourtant je ne peux renier aucune de mes tentatives car elles ont toutes contribuées à faire avancer le scénario et à l'achever.

    Je suis très loin de l'illustration parfaite et commerciale, j'en ai conscience mais j'espère qu'aux travers les quelques images que je vous propose vous retrouverez des élements de votre lecture ou vice versa, que ces images vous donneront l'envie de découvrir le roman.

    Autre chose aussi, un presque coup de gueule ou tout du moins une pointe de désillusion gagné en lisant "Neverland" le magasine de la maison d'Edition Bragelonne ( que j'apprécie énormément, au passage). J'explique: les première pages sont consacrées à des lettres d'abonnés ou de lecteurs et en tête de liste dans le numéro de ce mois-ci le courrier d'un petit éditeur basque.

    Le dit éditeur qui ne dévoile son identité que dans les dernières lignes, écrit à Bragelonne ce qu'il décrit comme la lettre caricaturale type d'un auteur amateur cherchant à se faire éditer. Je ne vais pas vous recopier son texte (trop long) mais je trouve déplacé de se moquer ainsi du rêve de personne lambda qui s'y prennent peut-être maladroitement mais qui y mettent tout leur coeur et tout leurs espoir.

    Je n'ai encore renvoyé aucun manuscrit à aucune maison d'édition mais en lisant la façon dont ils ont l'air de traiter les personnes qui tentent leur chance, je n'en n'ai plus très envie.

    Alors non, je ne suis pas la prochaine JK Rowlings, Werber ou autres et je ne poursuis même aucun autre but que celui de sortir ce que j'ai dans la tête, de le raconter pour le plaisir et de le proposer en partage à des curieux à qui je ne demande rien. Je n'ai pas la prétention de dire que le projet "les tours maudites" est un bon projet, il a le mérite d'exister voilà tout.

    Des blagues d'initiés on a tous dans nos branches professionnelles respectives, tant que cela reste entre gens du métiers ça reste drôle... Mais quand on inclu dans la blague les personnes dont on se moque ça l'est beaucoup moins.

    En tout cas pour moi, même s'il s'agit d'une caricature et d'une " compilation du genre de lettres" que les éditeurs recoivent tous, comme le dit l'auteur, ça reste de mauvais gout.

     


    votre commentaire